• Edition enrichie (Préface, notes, variantes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l'apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d'une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s'est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.
    Rien ne semblait destiner Laclos à la littérature, et Les Liaisons dangereuses, qu'il fait paraître en 1782, sont la seule grande oeuvre qu'ait achevée le capitaine et futur général d'artillerie. Le succès est immédiat, mais le roman, frappé de condamnation morale, cessera d'être réédité pendant une partie du xixe siècle. De Baudelaire à Giraudoux, de Malraux à Roger Vailland, ce sont des écrivains qui peu à peu l'imposent comme un chef-d'oeuvre que le cinéma va populariser. Il se peut que l'impeccable maîtrise de ce roman par lettres nous soit devenue lointaine : elle n'empêche pas qu'il sollicite encore nos rêves et nos fantasmes. 

  • Edition enrichie (Introduction, notes,variantes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)
    Le Rouge et le Noir, c'est le roman de l'énergie, celle d'un jeune homme ardent, exigeant et pauvre dans la société de la Restauration. Julien est le délégué à l'énergie provinciale, le délégué du talent à la carrière, des classes pauvres à la conquête du monde. Cette peinture, pleine, puissante, normale de l'énergie d'un homme, d'un pays, d'une époque, compose une oeuvre immense que son temps ne comprit pas mais dont la vivante influence n'est pas encore épuisée.
    Albert Thibaudet. 

  • Édition enrichie (Introduction, notes, documents et bibliographie)   « ... L'amour crée, comme par enchantement, un passé dont il nous entoure. Il nous donne, pour ainsi dire, la conscience d'avoir vécu, durant des années, avec un être qui naguère nous était presque étranger. L'amour n'est qu'un point lumineux, et néanmoins il semble s'emparer du temps. Il y a peu de jours qu'il n'existait pas, bientôt il n'existera plus ; mais, tant qu'il existe, il répand sa clarté sur l'époque qui l'a précédé, comme sur celle qui doit le suivre. »
    Introduction, notes et commentaires de Gilles Ernst. 

  • Arnold, archétype du héros bovien, vit dans une chambre obscure d'un petit hôtel de Montmartre. En pleine crise de désespoir, il est en proie à de vives angoisses... Il s'offre alors l'un des plus grands moments de bravoure de sa vie, et de l'oeuvre littéraire d'Emmanuel Bove : la saisissante description de son suicide, qu'Arnold pense pouvoir contrôler.
    Emmanuel Bove est sans nul doute le plus méconnu des grands auteurs français. Né dans un milieu très modeste, le jeune homme décide très tôt de ne vivre que de sa plume. Mes amis (1924), son premier roman, est une révélation dans le monde des lettres françaises. Après une vingtaine d'ouvrages, il décide ne publier aucun livre durant la Seconde guerre mondiale. De l'avis de nombreux lecteurs, il y a un avant et un après la lecture des romans de Bove.
    « Bove a comme personne le sens du détail touchant. » - Samuel Beckett
    « L'expérience de la lecture de Bove est unique. » - Pierre Michon, Le Monde
    « C'est comme si, à cause de ou malgré son humour, l'oeuvre de Bove finissait par faire peur, à frapper si juste. » - Mathieu Lindon, Libération

  • Florian, marié, père de trois enfants, songe à sa vie passée qui l'emporte dans les dédales de ses souvenirs auprès de Nicole, sa mère tant aimée et de son père, François, séducteur, manipulateur à la personnalité complexe et multiple. Florian, en décalage perpétuel avec son père, arrivera à s'évader grâce à la musique, puis en trouvant l'amour de sa vie, Diane. Sa mère restera sous l'emprise de son mari, comme hypnotisée par sa perversion diabolique. Elle s'enfermera dans un piège. Florian, en essayant de faire entrevoir la réalité à sa mère se fera bannir ainsi que par certains membres de sa famille fuyant la vérité. Son père maîtrisera le petit cercle familial autour de sa mère. Malgré l'aide des siens, Florian s'enlisera dans différents chemins, dont il aura de la peine à sortir indemne.

  • Vertigo

    Raoul Rigeade

    .Qui est ce Jeff, personnage imaginaire et pourtant si proche ? Un être inquiet et fragile, avide d'un bonheur partagé que la vie lui refuse. Le roman suit la quête vaine, la solitude profonde de cet antihéros, trop tendre pour le monde impitoyable qui l'entoure. Un récit de la chute qui nous plonge dans une intrigue familiale, amoureuse et policière.

  • Un rien suffit parfois pour déstabiliser un être et faire basculer sa vie. C'est ce qui va arriver à Virginia Beckett. Cette femme mariée de 37 ans, d'apparence équilibrée et bien sous tous rapports, va voir son univers s'écrouler dans le cabinet de son médecin. Elle sortira, de ce rendez-vous, fêlée, imprévisible et capable du pire.
    Dans ce présent dénaturé par ses peurs, ses désillusions et ses rêves, Virginia va vivre les heures qui suivent comme une succession d'opportunités inespérées, de remises en questions et de flash-back de son enfance déchirée.
    Dans cette descente aux enfers, saura-t-elle enfin se trouver ?
    Chaque être a sa zone d'ombre et chacun de nous peut, pour une quelconque raison, perdre la maîtrise et révéler une personnalité insoupçonnée...

  • La sanseverina

    Aubry Jean

    Qui est cette mystérieuse Italienne que le jeune narrateur appelle « la Senseverina » en souvenir de Stendhal ?
    Une femme fatale ? Une sirène accueillante ? Une militante gauchiste ? Une provocatrice acerbe ? Une exilée qui se cache ? Ou tout cela à la fois ?
    Le narrateur, un jeune bachelier, au cours de rencontres parfois chaotiques qui l'amènent à devenir un ami de « la Senseverina », va tenter de démêler les traits de cette personnalité complexe.
    Près de lui, un grand père, mentor atttentif, regarde et commente.

  • Adam, ancien pompier volontaire, sauve au péril de sa vie la jeune Ève qui se jette devant lui dans un fleuve en crue. Quelques jours après, il rend visite à la jeune femme encore hospitalisée. Elle lui reproche violemment de l'avoir sauvée alors qu'elle désirait en finir avec sa misérable vie et le chasse sans ménagement. Adam va bientôt lui proposer un étrange pacte. Il aura dix jours pour lui redonner le goût de vivre. En cas d'échec, il lui promet de l'aider à se supprimer... L'intrigue se déroule dans le Roussillon. Le lecteur voyagera dans les merveilles naturelles et architecturales de cette belle région. La musique et la peinture auront également une place importante dans ce roman. Notre jeune héros pourra-t-il redonner à la jeune désespérée la capacité d'effacer son lourd passé ?

  • L'Enfant maudit raconte l'histoire de Junior, un jeune garçon d'Afrique de l'Ouest. Celui-ci fut abandonné par ses parents dès l'âge de 5 ans, sous prétexte qu'il était un enfant maudit. Junior passa toute son enfance dans la rue, avec des vêtements sales et déchirés. Malgré toute cette souffrance, il n'eut jamais l'idée de voler ni de vendre de la drogue. Certes, il était dans la rue, mais il avait déjà de l'ambition.
    Livré à lui-même, il s'est battu durant de longues années pour sa réussite. Ce courage paiera-t-il en retour ? Arrivera-t-il à surmonter toute cette souffrance ? Atteindra-t-il ses objectifs ? Quelle sera sa vie future ? Vous trouverez toutes les réponses dans cet ouvrage dont l'histoire est inspirée de faits réels.

  • "C'est au cours de l'année 2013 qu'un imprévu allait bousculer mes habitudes, le train-train de tous les jours. J'avais eu une illumination, une révélation, l'envie, le besoin grandissait au fil des semaines, des mois. Tout devenait clair et précis dans ma caboche. Je devais écrire, être un auteur, écrire un bouquin, le récit de ces cinquante dernières années mais vous auriez sans doute refermé le livre aux premières pages à moins d'être persuadé de mon style parfois déconcertant.
    On nous a fait croire trop longtemps que les filles naissaient dans des roses et les garçons dans des choux. J'ai constaté bien plus tard que c'était une aberration. Et l'on vous dit "Bienvenue parmi vous"!
    Une cigogne m'avait-elle déposée par cette belle journée d'été 1958 ?"

  • Federico est jeune, assoiffé de vie, mais conditionné par les contraintes d'un monde encore fermé et par une mentalité traditionaliste, toujours tiraillé entre les impulsions de son tempérament passionnel et le désenchantement de devoir accepter des choix souvent imposés par d'inévitables compromis. Federico raconte sèchement et sobrement sa complexe biographie existentielle: les années universitaires pleines d'insouciance, le retour au village natal dans l'arrière-pays abruzzain et les soudains problèmes économiques de sa famille; le début difficile de sa profession d'expert-comptable, les histoires sentimentales malheureuses avec Francesca et Marta, la joie d'un enfant. Ce sera Davide, le fils tant désiré et aimé, qui dissipera les conflits irrésolus qui animent le protagoniste. Federico réussira à instaurer un rapport de sincère complicité et d'affection réciproque avec son fils. Il parviendra à surmonter l'hostilité et la rancune de Marta, son ex concubine, mue par un désir de vengeance qui augmentera au moment où elle tentera de tenir le père et le fils éloignés l'un de l'autre. Un roman sur les vicissitudes que chacun de nous pourrait vivre, capable d'affronter des thèmes fortement actuels et jamais assez débattus: les formes de la famille, la séparation, le rôle difficile du père ou de la mère célibataire. Des moments de réalité qui se colorent de teintes chaudes et sincères.
    Ouvrage traduit par Berta Corvi

  • Votre vie est bien réglée. Presque trop bien. La routine vous angoisse, mais vous avez tout pour être heureux, au moins dans les apparences. La sensation que quelque chose vous manque plane pourtant au-dessus de votre tête. Quelque chose que ne peuvent satisfaire ni la réalisation d'un but, ni l'accomplissement d'un désir. Au fond de vous, vous savez qu'aucun être ne pourrait vous apporter ce qui vous manque, ni qu'aucune nouvelle acquisition ne pourrait le combler. Alors que faire ? Comment gérer ce manque ?
    Au fil de ses rencontres et de ses voyages, Tess - une jeune journaliste au tempérament anxieux -, découvre la vérité sur le bonheur. Il n'a rien à voir avec ce qu'elle croyait. Il est déjà en elle et l'attend paisiblement. Mais parviendra-t-elle à le réaliser ? Pourra-t-elle se libérer des entraves qui l'empêchent d'accéder à la paix, à la félicité et à la liberté à laquelle elle aspire ?
    Enquête de Soi est un roman initiatique moderne et accessible. Il aborde avec simplicité un sujet qui nous concerne tous consciemment ou non : la quête de Soi.

  • « Ce recueil de nouvelles a pour fil conducteur les sacs à main des femmes.
    Objets empreints de mystère, ils reflètent souvent la personnalité de leur propriétaire, ses goûts, ses manies.
    On qualifie souvent les sacs à main d'accessoires au même titre que les montres ou les bijoux.
    Si ce sont des accessoires, ils ne sont pas pour autant « accessoires »...
    Ils jouent un grand rôle dans la vie de tous les jours et déchaînent des passions ou des drames, parfois à l'insu de leur propriétaire... »
    Le lecteur va ainsi découvrir un florilège de portraits et de situations...

  • Après 20 ans d'absence, Joséphine renoue avec son père mais elle se retrouve dans un tourbillon qui va la plonger dans un profond coma. Son meilleur ami, perdu de vue depuis longtemps, va la sauver en franchissant les étapes de la guérison comme personne n'aurait su le faire. Ils vont découvrir ensemble certaines vérités sur les origines de la jeune fille et mieux comprendre la mort de sa propre mère, Monique. Ces événements feront-ils évoluer les rapports existants entre ces différents protagonistes ?

  • Des personnages simples, accessibles, qui nous ressemblent forcément quelque part. Des histoires souvent empreintes de doutes, de questionnements, de remise en question. Des histoires où l'humain se décline allègrement en mille facettes de ce qu'est l'humanité : simple, compliquée, drôle, violente, tendre, absurde...
    Ici les personnages ne sont pas des héros aux supers pouvoirs complexes, sûrs d'eux et arrogants. Ici il n'y a pas d'effets spéciaux pour enjoliver la réalité. Ici il n'y a que la vie et ceux qui la vivent. Parce qu'ici comme ailleurs, on vit, on meurt... Et entre les deux, on espère...
    .

  • " Je te vois, je te vois tous les jours. Et pourtant, tu ne me vois pas. Je te vois. Je te vois depuis peu. Je te vois depuis la mort d'Asaël. Depuis qu'il a expiré son dernier souffle à tes côtés, je te vois. Quand je suis morte, je ne voyais que lui. Et je n'ai pas compris tout de suite pourquoi je ne voyais que lui. Je savais qu'Asaël ne pouvait pas faire une chose pareille, et le pire dans tout cela, c'est que je n'ai pas vu qui m'a pris la vie, je n'ai pas vu qui m'a tuée."

  • Pierre partage son temps entre Studio 82 où il est un jeune journaliste et le Casino du tigre où il joue régulièrement au poker.
    Lorsque deux de ses amis de jeu disparaissent, il se refuse de croire à une simple coïncidence et enquête alors...
    Très vite, ses investigations vont amener Pierre à douter de ses plus profondes convictions.
    Comprendra-t-il avant qu'il ne soit trop tard que certaines personnes de son entourage proche jouent un double jeu ?

  • Marie, jeune veuve de 28 ans, se recueille sur la tombe de son époux disparu un an auparavant dans des conditions étranges. Depuis ce temps-là, elle attend désespérément un signe qui ne vient pas. Alors qu'elle quitte le cimetière, elle entend des gémissements et découvre, à quelques pas de là, un homme d'une beauté parfaite, dans un état critique. Elle lui vient en aide et se persuade qu'il est ce signe qu'elle espérait tant. Mais l'homme cache un secret qui va bouleverser à jamais son existence...

  • « Elle m'a pris la main, m'a tiré vers elle, et m'a serré contre sa grosse poitrine qui débordait de son chemisier rose. Elle me serrait si fort que je sentais son coeur battre. »
    L'amour entre un enfant « gitan de la mer » et une occidentale d'une ONG internationale après le terrible tsunami de 2004 qui a ravagé les côtes thaïlandaises, rien ne pourra les séparer sauf l'irrémédiable peut-être.
    Dans un récit d'un parcours absolu, Frédéric ANDRIEU livre une tragédie humaine, où un gamin thaï, obéit à une loi profonde qui le pousse à refuser le quotidien et à s'accomplir en même temps.
    À travers ces deux portraits qui se découvrent, l'auteur reprend un thème qui lui est cher, celui de la rencontre entre deux mondes, loin de la vitrine exotique et du mythe touristique, il va au-delà de la vision idéalisée de lendemain de catastrophe des peuples appauvris vers un monde ambivalent, fait à la fois d'amour et de désillusions, repoussant et attirant.

  • New York, Lennox Hill Hospital.
    Bryan O'donnell est un neurochirurgien talentueux, spécialiste reconnu du cerveau et de ses mystères. Mais, s'il est brillant techniquement, un profond traumatisme vécu quand il était enfant l'a déconnecté de ses émotions. D'étranges et douloureux événements vont pourtant le plonger dans une autre réalité, à laquelle seuls quelques élus ont aujourd'hui accès. Ses perceptions ont-elles du sens ? Se réconciliera-t-il avec lui-même et son histoire ? Retrouvera-t-il un jour l'amour d'une femme en qui il peut avoir confiance ?

  • La vie est un chemin recouvert de galets doux et de pierres acérées, mais ces dernières finissent par se polir au fil du temps.
    Trois solitudes se rencontrent.
    Sur un palier, deux jeunes femmes emménagent le même jour. Elles vont découvrir que leur rencontre est due à une cause commune : l'absence de l'enfant tant désiré.
    Elles auront pour voisin un « vieil ours solitaire ». Il dira un jour : « Vivre seul, c'est partager la vie avec soi-même. Être solitaire, c'est ne la partager avec personne. »
    Cependant, derrière tout drame se cache l'espérance. Derrière toute espérance se tapit l'avènement salvateur. À leur manière, tous les trois se rejoindront et formeront une famille.
    « Les liens du coeur valent bien ceux du sang ! »

  • Ophélie, une femme fragile, a du mal à se libérer de l'emprise de sa famille et de son éducation. Après une séance d'hypnose, elle découvre son profond besoin de s'éloigner pour remettre le sens de sa vie en question. Pour ce faire, elle décide de se couper du quotidien, d'abord grâce au théâtre, puis en se retirant dans un monastère indien.
    Mais en reviendra-t-elle ?

  • Convaincu que l'amour désintéressé est le seul sens possible de la vie, le fils d'un avocat réputé meurt à 24 ans dans un accident en léguant l'intégralité de ses biens à une oeuvre caritative. Son père, également féru de philosophie, s'oppose à la délivrance du legs par tous les moyens, en cherchant à prouver qu'un amour aussi « pur » est forcément illusoire...
    Tout au long de ce contentieux implacable, chaque partie utilisera non seulement les ressources de l'arsenal judiciaire mais aussi -et surtout- les arguments des plus grands penseurs. En effet, tel qu'il est rédigé, le legs n'aura de valeur juridique que si l'on parvient à démontrer qu'un amour authentiquement désintéressé peut vraiment exister en ce monde.

empty