• Frondeuse, désespérément incomprise et obèse, María Bernabé est une jeune femme hors norme : ses désirs sont décapants, son humour féroce et son intelligence brillante. Mais c'est l'amour absolu qu'elle recherche en malmenant son corps, ce gros animal encombrant, tout autant que les adultes ectoplasmiques et lâches qui l'entourent. Elle mange, elle ingurgite, elle engloutit : c'est sa façon à elle de se révolter contre l'indifférence.

    En voulant conquérir une place dans le coeur et le regard des autres, María Bernabé, véritable électron libre, va tout faire pour désintégrer les stéréotypes et le culte du corps. Au risque d'être dévorée par ses propres désirs.

  • « Elle trimballait sa traîne de future épousée et son ventre mûr jusqu'à l'autel. C'était épouvantable.
    Je me mariais. J'étais un idiot et, désormais, tout le monde le savait. Un seul rapport sexuel et j'en prenais pour perpette. » Fernanda García Lao dévoile avec un humour féroce les malentendus fondateurs d'une destinée familiale et prête sa lucidité tonique aux personnages embarqués dans cette étrange odyssée collective. Ils ont faim de sens et de magie, à moins que ce ne soit de luxure et d'animalité sourde...
    Quelle folie les domine ? Quelle est cette parfaite autre chose qui permet de se métamorphoser en un être accompli et heureux ? Cette jolie chose convoitée tout au long de sa vie pour ne pas se sentir incomplet ? Dans ce roman polyphonique, Fernanda García Lao mène l'enquête et revisite, en donnant corps à des personnages brûlants de paradoxes et de désirs, le thème du fruit défendu.

  • Comédienne sur la touche, Violeta est dans une impasse : sa carrière s'enlise, ses amours sont un fiasco. Quand, à la suite d'un banal accident, elle perd une main, sa vie bascule soudain : même si elle a pu bénéficier d'une greffe, la cohabitation avec ce corps étranger est loin de se passer comme prévu, d'autant que sa main greffée semble dotée d'une personnalité singulière. D'où vient-elle ? A qui a-t-elle appartenu ? Et quel message tente-t-elle de faire passer à sa nouvelle propriétaire ? Bien décidée à découvrir la vérité, Violeta se lance alors dans une enquête pour le moins rocambolesque, à la recherche de celle à qui a appartenu sa main. Métaphore de la difficulté d'apprivoiser l'étrangeté en soi, ce roman décapant explore avec humour l'insoumission des corps pour mieux dévoiler l'omniprésence des pulsions.

empty