• La ferme de papa, c'est d'abord une vie de peine et de labeur où, pour manger son pain, il fallait avoir moissonné son champ de blé et accompli toutes les besognes de la journée. Les petites mains, comme celles des adultes, ne restaient jamais inactives. Pourtant, tous avaient à coeur de se retrouver le soir lors des veillées, en famille ou lors des grandes fêtes de village ou de fin de moisson afin d'agrémenter leur quotidien. Dans ce fabuleux voyage dans le temps où chacun songe alors à ses parents ou ses grands-parents, vous retrouverez les gestes des paysans d'antan et les grandes traditions rurales.

  • La famille autrefois

    Patrice Milleron

    • Hoebeke
    • 23 Octobre 2008

    Au cours du xxe siècle, en quelques décennies, et avec les tragiques bouleversements de deux guerres mondiales.
    La société française a changé davantage et plus vite que pendant bien des siècles précédents. sa cellule de hase, la famille, a vu sa structure, ses modes de fonctionnement, son quotidien se transformer radicalement. autrefois, surtout à la campagne, plusieurs générations vivaient sous le même toit : les époux et leurs enfants, les grands-parents et parfois même les arrière-grands-parents. peu à peu, avec le passage du rural au citadin, l'apogée de l'essor industriel puis le développement du secteur tertiaire, l'avènement de la consommation et des loisirs de masse, la famille a évolué.
    Mais les souvenirs sont encore puissants, ceux d'une famille unie, solidaire, oú la mère, que l'on disait au foyer avait la lourde charge du quotidien, aidée par les grandes soeurs qui s'occupaient des petits. oú le père, chef de famille, étant le seul à travailler, n'était pas très présent. cependant. son autorité, parfois sa sévérité, réglait la mesure dans une maisonnée souvent généreuse. qui n'a pas en mémoire les devoirs faits sur la table de la cuisine, le départ en vacances au mois d'août dans la voiture familiale quand on se chamaillait à l'arrière pour ne pas être au milieu, l'arrivée chez les grands-parents oú nous attendait la tribu des cousins et cousines, le déjeuner du dimanche qui s'éternisait jusqu'au dîner.
    Lotis ces événements, de la naissance du petit dernier, du mariage du grand frère, de l'achat de la première machine à laver au grand-père dans son potager, tout a fait l'objet de photographies. les voilà, réunies dans notre grand album collectif de la famille d'autrefois.

  • " la loire est une reine et les rois l'ont aimée...
    " le vers est aussi beau que ce qu'il évoque, et sa douceur appelle aussitôt des images que l'on croit connues et déjà vues 100 fois. en fond de décor se dessinent des pages parmi les plus belles et les plus grandes de l'histoire de france et les peintres et les poètes entrent en scène, accompagnés de femmes aussi belles que brillantes. pourtant, sur cette loire tant chantée, chaque regard est un regard nouveau.
    loin d'être artificiel, celui que l'on jette ici, souvent depuis le ciel, pas trop haut, depuis l'hélicoptère, rend visible des plans, des compositions, des équilibres que l'on ne verrait pas autrement. au fil de plus de 200 photographies, voici les rives de la loire et ses bancs de sable comme on ne les jamais regardés ; voici les châteaux, bien sûr et la symphonie des toits d'ardoise et des murs de pierre blanche des villes et des bourgs.
    tours et clochers y sont des bornes et des jalons, tandis que demeurent toujours les horizons immenses et l'incomparable lumière. ainsi révélée, l'immense vallée retrouve sa pleine et juste mesure. c'est là le privilège des lieux forts : vus et revus, ils ne cessent d'être redécouverts.

  • De page en page, voici un livre qui conduit au coeur de la france de l'étrange.
    Une france encore marquée par ses traditions celtes ancestrales, où des chapelles ne sont que le vêtement chrétien de divinités païennes, où des sources ont des vertus cachées et des rochers des origines sataniques... une france de mystères qui effraient et attirent à la fois, tandis que l'on devine ici ou là la permanence de rites magiques et que sorciers et guérisseurs suscitent un engouement insoupçonné.
    Avec des légendes merveilleuses, des croyances étranges, des pratiques surprenantes, des trésors enfouis, c'est tout un patrimoine plus ou moins secret qui se révèle ainsi : un pan essentiel de notre passé et de notre présent, élément fondateur de notre civilisation et de notre culture.

  • La Bourgogne, comme d'autres régions de France, a su mettre en valeur son patrimoine architectural et naturel. Les jardins ont ainsi bénéficié d'une attention et d'un patient travail de restauration. Cet ouvrage s'attache à nous faire découvrir la variété de ces jardins, présentés selon divers thèmes comme les jardins de châteaux, les jardins potagers...

  • La basilique de Vézelay est un haut lieu de pèlerinage en Bourgogne depuis le Moyen Âge.
    Après une période de déclin, elle a été restaurée grâce à l'intervention de Prosper Mérimée et au travail de Viollet-Leduc au XIXe siècle. Le site est classé au patrimoine de l'UNESCO depuis 1979.
    C'est non seulement la basilique mais aussi le site (la "colline" mythique) et le village de Vézelay que découvriront les nombreux touristes qui affluent toute l'année.

  • Ces mots ont guidé le choix des photographies de ce livre, qui propose un voyage exceptionnel à la découverte de la terre, de ses espaces sauvages et grandioses et de ses architectures spectaculaires témoins de la présence de l'homme. Au fil des jours, des semaines et des mois, on découvre la naissance des reliefs, la puissance des volcans, la fureur des vents du cap Horn, le ciel étoilé du Sahara. On découvre aussi en contrepoint des formes primordiales de la nature, l'ingéniosité des bâtisseurs de tous les temps et le savoir des architectes. Ainsi, depuis des millénaires se sont écrites les Merveilles du Monde, inscrites aujourd'hui au patrimoine mondial, garant de l'humanité tout entière.

empty