• Apparitions, télépathie, fantômes, manifestations de mourants attestent pleinement l'existence de l'âme Recueil de légendes, de contes et de récits concernant fantômes et revenants Les oeuvres et recherches de Dom Calmet, Camille Flammarion et Victor Hugo, féru de spiritisme Témoignages recueillis par l'auteur lors d'enquêtes de terrain et provenant d'archives inédites (papiers de folkloristes, d'érudits locaux, de prêtres, etc.) Esprits, revenants et maisons hantées aujourd'hui : enquêtes et témoignages En écho aux angoisses des Hommes : que se passe-t-il après la Mort ? Et si la mort n'est pas la mort, elle s'ouvre sur une autre vie et l'âme s'affirme indestructible...

  • On prête au Diable bien des histoires... Il ne revêt pas qu'un seul visage, il n'a pas qu'un seul nom ! Partout, les traditions orales, les contes, les légendes, parlent de lui et de ses tractations avec les hommes.
    Roué et rusé, il intervient sans cesse dans la vie des hommes, il aime l'argent et l'or, le vin, le trouble des femmes et des religieux, il triche aux cartes, il ne cesse de tourmenter les gens de la terre, il s'immisce dans toutes les peurs nocturnes et dans les signes de sa présence que l'on voit partout ! Il tourmente même les chèvres et les chats...
    Ce recueil est le fruit de ces multiples sources, orales, imprimées et manuscrites.

  • Il y a seulement un siècle, un petit siècle, on ne s'aimait pas comme aujourd'hui.
    S'aimait-on, d'ailleurs ? Bien des mariages étaient arrangés par les familles. C'était le temps des marieurs, des dots, des petites annonces dans Le Chasseur français, où des messieurs demandaient une « femme sans tache »...
    C'était le temps où les jeunes filles en quête d'un mari s'en remettaient à des saints, jetaient des épingles dans une fontaine, se frottaient le ventre contre un menhir...
    C'était le temps des rosières, des catherinettes, des chaperons... Un autre temps, point si lointain.

  • Les charmes insolites de l'Alsace Nouv.

    Quelle douce invitation au voyage avec ces délices de l'Alsace : une histoire riche, une culture impressionnante, des paysages hauts en couleurs, des plaisirs de la table plus que savoureux ! Tombez sous les charmes atypiques de l'Alsace !

  • Une encyclopédie passionnante pour découvrir les origines des superstitions. Pourquoi le vendredi 13, passer sous une échelle ou croiser un chat noir sont-ils synonymes de malheur ?
    Pourquoi un trèfle à quatre feuilles, un fer à cheval ou croiser les doigts porte bonheur ?

    Plus de 600 entrées classées de A à Z sous forme de dictionnaire pour comprendre les superstitions et les croyances populaires.

    Chaque notice fait l'objet d'une explication détaillée, décrivant dans un premier temps la superstition, puis dans un second temps donnant son ou ses origines et son évolution au fil du temps.

    Des illustrations savoureuses viennent rythmer le dictionnaire : gravures anciennes, enluminures, peintures, etc.

    De nombreuses citations d'ouvrages anciens consacrés aux superstitions, mais également de fréquentes références à la poésie, à la littérature et au théâtre.

  • S'il existe beaucoup de livres sur le phénomène des guérisseurs, celui-ci sort du lot : il est basé sur des centaines d'enquêtes menées partout en France, et même en Wallonie et Suisse romande. Au fil des pages, nous rencontrons celles ou ceux qui guérissent par les plantes, par les prières, par apposition des mains... Qui enlèvent le feu, font sécher les verrues avec une simple limace, ou rendent les femmes fécondes... Mais aussi celles ou ceux qui ont le secret pour lever un mauvais sort, et même le renvoyer à son expéditeur.
    C'est tout un monde mystérieux qui s'ouvre ainsi : menhir où la femme en mal d'enfant doit frotter son ventre, saint qu'il faut fouetter « pour lui faire comprendre », vaches soudainement taries, eau à recueillir à une fontaine sacrée ou dans une cupule d'une roche au fond des bois, foie de chat à griller pour renvoyer le sort, plante qui ne révèle ses effets que si elle est cueillie une nuit de Saint-Jean...
    Roger Maudhuy a rencontré guérisseurs et rebouteux et leurs clients, mais aussi médecins, pompiers, gendarmes, pour une plongée dans un univers à la fois fantastique et quotidien.

  • D'où viennent ces pierres qui nous semblent aujourd'hui mystérieuses ? Pourquoi ont-elles été élevées, et à quoi elles servaient-elles, posées comme des jalons dans l'imaginaire collectif... Ressenties comme païennes par l'Eglise, celle-ci lutta pendant des siècles contre ce culte des pierres, sans jamais en triompher d'ailleurs, ce qui illustre l'attachement populaire à ce qu'elles représentent. Traces d'actes héroïques de géants disparus, mémoire de cultes anciens, pierres guérisseuses ou favorisant la fécondité, mégalithes levés ou couchés, parfois cachés, creusés ou perforés, dédiés aux diables ou aux fées... : sur leurs traces, vous découvrirez un univers particulier, des bribes de croyances anciennes et un imaginaire populaire foisonnant. Le Baron et la Baronne, le Champ des Roches, Pierre Charlemagne ou Fauteuil de Dagobert... des noms variés et imagés qui invitent à la découverte !

  • Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l'écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle.

  • Histoire(s) de vin(s)

    Roger Maudhuy

    La France est le pays du bon vin et de l'esprit qu'il engendre. De ses origines mystérieuses aux fables qui en font son histoire, l'univers envoûtant du vin est une source inépuisable de mythes, contes et légendes. Roger Maudhuy aime ces histoires véhiculées par la littérature orale, il aime les collecter sur le terrain, puis les raconter avec la rigueur de l'historien et l'inspiration du conteur.
    Histoires inédites, toujours véridiques, toujours savoureuses, elles nous entraînent dans une folle vendange culturelle et spirituelle autour du vin. C'est une invitation au grand banquet de nos régions. Tantôt magiques ou ésotériques, comiques ou tragiques, angéliques ou diaboliques, ce sont avant tout de belles histoires à consommer sans modération.

  • Dans ce livre, point de Diable, point de dames blanches, point de fées... Mais Jules César, Attila, Clovis, Charlemagne, Turenne, Kellermann, Napoléon, entre autres, qui tous appartiennent à la Grande Histoire, mais qui néanmoins ont pénétré le domaine des légendes.
    Le folkloriste Roger Maudhuy a enquêté dans les campagnes alsaciennes auprès des personnes âgées et dans les vieux livres de légendes. Il peut ainsi nous conter les origines des mythes, légendes et autres histoires folkloriques qui trouvent leur source dans l'Histoire : des temps préhistoriques au XXe siècle, en passant par un Moyen Âge si prolixe en mythes.

  • Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu.
    Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-àoreille.
    Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fi n du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifi ant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • " J'ai relevé le défi, en travaillant essentiellement sur la tradition orale authentique, et le plus souvent possible inédite, je vous parle de l'ours dans l'ensemble de la France du folklore [.] non seulement dans les Pyrénées mais aussi dans des lieux plus inattendus Haut-Rhin, Sarte, Bouches-du Rhône, Vendée, Alpes, Finistère, Landes, Ardennes." Gravures des XVIe au XIXe siècles, enluminures et miniatures médiévales, peintures rupestres, indiennes et japonaises, affiches de film et photographies anciennes.

  • - " Quel animal a le plus marqué la vie de nos ancêtres et. la nôtre ? Prenez une carte de n'importe quel département, vous y trouverez des cohortes de Le loup, Tuleloup, Dupanloup, Louvier, etc. Dans la vie quotidienne, vous aurez une faim de loup, vous montrerez patte blanche [.] Le loup est aussi un personnage littéraire avec Maupassant, Dumas, Sand, Perrault." Divisé en trois grandes parties, elles-mêmes divisées en cours chapitres. 1. Les hommes ont peur. 2. Croyances et légendes du loup. parfois garou (33 chapitres). 3. Le Loup dans la littérature, avec un très beau conte de Maupassant.
    Gravures des XVIe au XIXe siècles, enluminures et miniatures médiévales, peintures rupestres, art grec, peinture romantique.

  • Gravures des xvie aux xixe siècles, enluminures et miniatures médiévales, peintures chinoises, japonaises, mosaïques romaines, bas reliefs égyptiens.

  • Le sorcier de la Maucroix

    Roger Maudhuy

    • De boree
    • 14 Février 2019

    - La vie d'un petit village à une époque charnière de l'histoire : les années 1960.
    - Entre croyance et rationalité, les mentalités face à l'étranger.
    - Quand «l'inquiétante étrangeté» s'immisce dans un petit village sans histoire.

    Un beau jour, le paisible village de Pouilly-sur-Meuse voit arriver le jour de la Saint-Jean un homme à l'allure étrange portant des gants rouges. Ses yeux d'un vert sale, son peu de bagage et son argent attirent immédiatement la suspicion des rudes paysans du lieu. D'autant que Kreul, un allemand, compte bien s'installer ici alors qu'il n'y connait personne.
    Rapidement les conversations se focalisent sur cet homme qui veut même acheter une maison. Le maire, Anatole Leboeuf, est rapidement alerté de cette présence. Anatole vit avec sa belle-mère Léontine , un peu rebouteuse, un peu guérisseuse, et sa fille Yvonne, 30 ans qui ne trouve pas mari. Rapidement, Léontine est persuadée que Kreul est un sorcier qui fraye avec le diable et qu'il va s'en prendre à Yvonne qu'il faut donc marier de toute urgence avant qu'il ne s'en empare. Anatole est peu sensible à ses arguments mais voit malgré tout d'un mauvais oeil la présence de Kreul. Il se passe des choses étranges, des objets disparaissent dans les maisons, et des morts étranges s'enchainent...

  • La page est-elle définitivement tournée ? Il suffit de voir les remous provoqués par les affaires Papon ou Bousquet pour répondre négativement. Cependant, deux générations après la Libération, il devient possible de poser un nouveau regard, serein et dénué de parti pris, sur quelques-uns des procès de l'après-guerre qui divisèrent les Français pendant plusieurs années. L'historien Roger Maudhuy se livre à cette délicate et passionnante tâche en décortiquant 30 procès retentissants.

  • Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, à la charnière des XIXe et XXe siècles, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l'écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous, malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales qui ont rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont tout de même pu faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, à la charnière des XIXe et XXe siècles, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes à l'écrit, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous, malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales qui ont rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont tout de même pu faire subsister cette tradition jusqu'à la fin du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • Le conte populaire est un conte oral traditionnel et communautaire. Il a longtemps régi la création et la circulation des histoires. C'est en fait la littérature de nos ancêtres, il a présidé les veillées de nos campagnes depuis la nuit des temps jusqu'aux années 1950. Il a aujourd'hui presque disparu. Fort heureusement, depuis le XIXe siècle, quelques érudits passionnés de notre folklore ont pris soin de transcrire ces contes, ce qui leur a permis de venir jusqu'à nous malgré le profond bouleversement de nos sociétés rurales, qui a rompu la transmission séculaire de ces contes par le bouche-à-oreille. Quelques familles ont su faire subsister cette tradition jusqu'à la fi n du XXe siècle malgré la disparition des veillées. D'infatigables collecteurs ont poursuivi jusqu'à nos jours l'oeuvre de leurs prédécesseurs du XIXe siècle. Tout au long de ces pages, vous découvrirez ces récits authentiques qui faisaient le charme des veillées d'autrefois, et l'âme des campagnes : les contes animaliers, les récits sur le diable, tantôt dupé, tantôt triomphant et réellement terrifiant, ou encore les aventures merveilleuses et féeriques, de celles qu'on racontait volontiers aux enfants...

  • Arbre(s) Nouv.

    Arbre(s)

    Roger Maudhuy

    • De boree
    • 30 Septembre 2021

    Mythologies des arbres en France et ailleurs : celte, germanique, romaine, grecque, juive, slave, arabe, indienne, chinoise, japonaise, africaine, amérindienne... L'arbre s'impose dans toutes les cultures !
    Portraits d'arbres de France et d'ailleurs : arbres du mariage... arbres aux fées...
    Arbres guérisseurs..., arbres christianisés ou maléfiques, arbres qui font peur, arbres liés à un personnage historique (Jules César, Charlemagne, Jeanne d'Arc, Sully), chênes des Pendus, arbres de la Liberté, arbres liés à la Grande Guerre...
    L'arbre, porteur d'espoirs : chênes d'Auschwitz et d'Oradour-sur-Glane ; camphrier de Nagasaki, résilience et renaissance trouvent leur symbolique...

  • Voici enfin un livre original sur la sorcellerie en Lorraine ! Original, et à plusieurs titres : dans la première partie, l'auteur fait oeuvre d'historien et se penche sur le prou édifiant d'un couple de sorciers au XVe siècle, sur le fameux juge Nicolas Remy (qui fit brûler entre 2 et 3000 sorciers et sorcière) sur les éléments merveilleux du procès d'une sorcière nommée...
    Jeanne d'Arc ! Il redevient folkloriste dans les deux parties suivantes, et nous conte légendes et croyances autour de la sorcellerie, sur la base des souvenirs de nombreux témoins. Témoins dont il a retrouvé trace dans les archives, témoins qu'il a rencontrés lors de ses nombreuses enquêtes de terrain, et qui lui ont raconté ce que l'on se chuchotait, jadis à la veillée. De l'inédit, donc. Dans la quatrième partie, il se mue en anthologiste, mettant en majesté trois auteurs lorrains, Mathilde Dufour, Georges Lionnais Emile Moselly.
    Enfin, en guise de conclusion, il nous invite à le suivre chez Ma dernière sorcière de Lorraine. Un livre envoûtant, qui fait réfléchir, sourire et... trembler ?

  • La majorité des légendes et des croyances que l'on trouvera dans ce livre a été collectée en arpentant les villages de Bourgogne, à l'écoute des derniers témoins de la tradition orale authentique - témoins d'ailleurs dûment cités en notes.
    Un livre ne vaut que s'il apporte du neuf : il serait simple de compiler quelques recueils anciens de légendes, bons ou mauvais, traditionnels ou romancés, et de picorer dans quelque revue historique l'un ou l'autre procès de sorcellerie. Ici, de l'inédit, surtout de l'inédit, encore de l'inédit. Y compris dans sa partie historique ce livre présente des faits restés ignorés, inconnus : la malédiction pesant sur les habitants de Chéu ; le procès de Philippine Pintart de Frontenard, dans la Bresse louhannaise ; le lynchage d'un malheureux accusé de lycanthropie à Uxeau...
    Tout cela est historique, authentique, mais n'avait encore jamais été révélé. Aussi, entrez, n'ayez pas peur...

empty