Centre France Livres - De Borée

  • Adrien Darcy, journaliste sportif, est en convalescence. Il vient de survivre à un grave accident de la route. Le jeune homme, la trentaine, n'a jamais su tenir en place et veut reprendre du service. Charles Batifol, son rédacteur en chef à la Montagne, quotidien régional basé à Clermont-Ferrand, lui confie un dossier non sportif : le meurtre de trois libraires de la région en trois mois. Darcy rechigne, ce n'est pas son domaine. Il finit cependant par accepter la mission : enquêter discrètement pour découvrir ce que la police n'a pas découvert, et en faire une avant-première dans La Montagne.

  • Ruben se passionne pour les chemins de fer naissants. Pour ses 12 ans, son père lui offre son premier voyage en train. Au cours du trajet, il rencontre un mystérieux personnage qui le subjugue : Paulin Talabot, le grand initiateur des chemins de fer français. Quelques mois plus tard, ses parents recueillent une fillette, Marie. Ils grandissent côte à côte, comme frère et soeur. Avec les années, Ruben s'éprend de Marie, qui refuse de lui accorder son amour. Attristé par ce refus, Ruben décide de quitter le mas familial. Le jour de ses 20 ans, en 1864, contre l'avis de son père, il se fait engager sur les chantiers de chemin de fer. Commence pour Ruben une vie faite de rencontres, d'amour, de dangers et de révolte.
    Une vie qui lui fait côtoyer un jeune ingénieur, des camarades ouvriers, cévenols et étrangers, des "rouges" qui tentent de l'entraîner dans la contestation politique.
    Du rêve à la réalité, le jeune Ruben saura finalement faire la part des choses, mais au prix de certains sacrifices.

  • À travers l'enfance d'Aurore, Albine Novarino nous invite à la fois dans l'ambiance des salons élégants et surannés de la capitale et dans ce Berry profond où Aurore passera ses étés jusqu'à la mort de sa grand-mère. Elle s'attarde également sur des aspects moins connus de sa personnalité et notamment les conséquences de ses années passées au couvent des Dames Augustines Anglaises.
    Inspiré du journal de son héroïne, Albine Novarino s'est néanmoins autorisée à quelques incursions dans l'univers de la sorcellerie afin d'opérer des changements de ton qui servent avantageusement son récit.

  • En 1629, en pays cévenol, alors que la guerre que se livrent catholiques et réformés met la France à feu et à sang, Jehan et son grand-père, partis en forêt ramasser des champignons, échappent de justesse au massacre des leurs. Dès lors, Jehan, du haut de ses dix ans, n'aura plus qu'un but : venger les siens en éliminant un à un les meurtriers de sa famille. Rusé et déterminé, il usera de tous les stratagèmes pour mener à bien son dessein : réussira-t-il à assouvir sa vengeance pleine et entière et à retourner auprès de son grand-père sur leurs terres ?

  • Adeline coule des jours heureux durant toute son enfance. Adolescente, elle rejoint la ville pour suivre des études. La Seconde Guerre mondiale et mai 1968 sont des événements qui marquent son parcours.

  • Années 1830, François Palaizeau, fils doué mais illégitime, se voit chassé des terres familiales par son bon à rien de frère. Engagé comme homme à tout faire par un avocat vivant dans un village voisin, ce dernier, prenant conscience de son érudition, lui permet de faire partie des premiers instituteurs, nouvellement imposés par la loi Guizot aux communes de plus de 500 habitants.
    Alors que tout semble lui sourire, son frère ressurgit et avec lui, son lot d'ennuis.

  • La ferme des Borie, un couple d'octogénaires spécialisés dans la fabrication du fromage du cru, l'artisou, trouve enfin le repreneur idéal en la famille Mesyaf, tout juste arrivée de Syrie. Toutefois, cette succession à des étrangers ne plait pas à tout le monde, tout comme la relation naissante entre Amric, l'ainé de la famille, et Emilie Béréziat, une jeune fille du village...
    Quand on retrouve à plusieurs reprises les barrières des vaches relevées, il n'y a plus le choix : il faut avertir les gendarmes. Mais, avec le temps, à force de travail et de patience, les Mesyaf parviennent à se faire accepter et trouvent en la famille d'Emilie de précieux alliés. C'est d'ailleurs Amric et Emilie qui reprendront les rênes de la ferme des Béréziat et créeront un nouveau fromage : le petit fougaud !

  • Jeanne courage Nouv.

    Pour fuir une enfance misérable sur le causse, Jeanne est mise au service d'une famille bourgeoise. Dans son parcours pour rejoindre la ville, la jeune fille est accompagnée de Julien, un homme qui part pour la saison des vendanges dans le Sud et qui sera son ange gardien. Quelques années plus tard, Jeanne est revenue au pays et ne trouve pas d'embauche. Un soir d'hiver, de façon totalement inattendue et alors qu'elle se désespère, Julien vient demander Jeanne en mariage.
    Le vieux garçon serait-il le rayon de lumière de son existence ? Jeanne pourra-t-elle continuer à lui vouer une entière confiance ?

  • Traumatisée par la vision de cadavres de brebis abandonnées par les loups alors qu'elle randonnait avec ses parents, Juliette devient ingénieur agronome et participe à un programme sur la protection des loups. Avec son équipe, elle teste un système de repérage des meutes au moyen de drones : équipés de fusils hypodermiques, ils peuvent endormir les loups à distance et venir les équiper de balises GPS et de colliers répulsifs. Mais c'est sans compter sur les éleveurs locaux qui se moquent bien de cette jeune citadine prétendant connaitre le monde pastoral.
    Juliette parviendra-t-elle à aller au bout du projet malgré les pièges qu'on lui tend ? Courageuse, déterminée et passionnée, elle n'a pas dit son dernier mot !

  • La femme de l'autre rive Nouv.

    1936. Lucien, guitariste, s'engage dans les brigades internationales pour lutter contre le fascisme en Espagne. Blessé, il revient en Franche-Comté, y retrouve Alexandre, son ami luthier et fait la connaissance d'Estrella, une exilée espagnole d'obédience franquiste. Incapable de l'aimer et de lutter contre son envie de retrouver ses camarades révolutionnaires, Lucien repart.
    Chargé d'éliminer des civils nationalistes, il épargne alors la vie d'Elena et sauve une fillette de quelques mois. Deux événements qui fissurent ses certitudes... Contraint de fuir, il rejoint clandestinement la France avec le bébé. Elena les y retrouve peu après.
    Parviendront-ils à composer tous les trois la mélodie de leur bonheur ?

  • La Périgorde Nouv.

    Montlieu, 1880. Le jeune Ixile, qui se rêve musicien, tombe amoureux d'Eugénie. Le père de cette dernière, désapprouvant cette union, la prive de sa dot. Les difficultés s'amoncellent et malgré les épreuves, le couple fait face, soudé. Le père d'Eugénie, comprenant enfin son erreur, décide de lui apporter l'argent de sa dot après des années de silence. Mais il se fait attaquer avant d'arriver chez elle. Eugénie aura-t-elle l'occasion de pardonner son père ?
    1914, la guerre éclate. Leur fille Florestine se met alors au service de l'hôpital bénévole et tombe amoureuse de Martin, le pharmacien major de quinze ans son aîné. Après l'avoir épousée, le passé de Martin resurgit. Le fils dont il lui avait caché l'existence, le croyant mort dans le bombardement de Combles, se manifeste. Quand Florestine l'apprend, elle est anéantie, si le fils de Martin est vivant, qu'en est-il de sa première épouse ?
    L'amour sera-t-il assez fort pour déjouer les mauvais tours du destin ?

  • Le chant du loup Nouv.

    Un soir d'hiver, le chasseur de loups Narcisse Rognard, dit le Puant, arrive chez les Baulier. Au cours de ses traques en forêt, il poursuit certains brigands qui croisent des loups avec des chiens pour créer des animaux très agressifs. Fasciné par l'homme et ses connaissances, le jeune Louis s'engage aux côtés du chasseur en quête d'un successeur. Il va alors s'initier à comprendre les animaux et la nature puis faire son apprentissage de la vie et de l'amour auprès de Cladie, la fille de la Vive, l'âme soeur guérisseuse du Puant.

  • À l'aube de la première guerre mondiale, la vie du village est bouleversée : alors que les hommes partent pour le Front et que les restrictions s'imposent, la meilleure amie de Pauline est retrouvée morte. Elle décide de fuir sa peine et de partir en ville où elle commence à travailler dans une fabrique de munitions, lieu où elle se lie d'amitié avec ses nouvelles compagnes et notamment Solange.

    C'est alors qu'elle fait la connaissance de Félix, cousin de Solange, avec qui elle vit une histoire d'amour courte mais passionnée. En 1918, c'est l'heure de la reconstruction : de retour dans son village, Pauline va devoir faire la lumière sur la mort de son amie d'enfance, innocenter un accusé et trouver le vrai coupable.

  • Employée chez un médecin l'hiver et pour les récoltes de fraises l'été, Mathilde ne reçoit plus de nouvelle de sa mère, restée au village voisin. Inquiète, elle décide de s'y rendre et apprend la terrible nouvelle : Jeanne est décédée, et la petite qu'elle venait de mettre au monde a été confiée au couvent. Mathilde, qui découvre alors qu'elle a une demi-soeur, tente de la retrouver, mais l'institution religieuse lui refuse tout contact.
    Parallèlement, Olympe grandit de couvents en familles d'accueil : quand elle apprend à son tour l'existence de Mathilde, elle fera tout pour la retrouver.
    Le destin remettra-t-il les deux soeurs sur le même chemin ? Ensemble, elles pourraient faire la lumière sur l'étrange mort de leur mère, et sur les pratiques obscures du couvent...

  • Alsace, années 1870. Après une altercation avec l'occupant allemand, Franz tente de fuir la région avec son père mais ce dernier, blessé par un tir de balle, ne peut le suivre. En route vers une vallée du sud-ouest, une famille de bohémiens l'adopte. Dès lors, il trouve sa place et grâce à son talent, il aide leur commerce à fleurir. Cependant, le jeune homme cherche toujours à retrouver son père.

  • Mai 1871, en pleine Commune de Paris, Julien, quatorze ans, assiste impuissant à la mort de son frère, tué par un soldat de l'armée versaillaise. Injustement condamné à la déportation en Nouvelle-Calédonie, il jure de se venger. De retour du bagne après l'amnistie générale votée en 1879, Julien part sur la trace du meurtrier de son frère, à Pontgibaud en Auvergne, où il se fait embaucher à la Compagnie qui exploite les mines de plomb argentifère.
    Dans le même temps, échappant à un mystérieux passé douloureux, arrive dans la cité auvergnate une Anglaise, Annabella Wright. Venue se recueillir sur la tombe de son père, un ingénieur tragiquement décédé alors qu'elle était enfant, elle est accueillie par ses compatriotes travaillant pour le compte de la société minière. Alors que des doutes l'assaillent sur les circonstances qui ont coûté la vie à son père, elle croise le chemin de Julien. Leur quête respective de la vérité les rapprochera-t-elle ?

  • Étudiante, Isabelle est également aide-ménagère auprès de Julien Larbre, un vieil homme malade qui a perdu le goût de la vie. Au fil des semaines, un lien se tisse entre ses deux êtres très différents et Julien lui confie ses souvenirs, du camp d'internement administratif au maquis, et de la paix qu'il a enfin retrouvée, au coeur des jardins ouvriers du fort de l'Est.
    Ce récit de vie qui démarre pendant la Seconde Guerre mondiale agite le passé d'Isabelle, qui commence alors à questionner sa mère et sa grand-mère : elle ne sait pas encore qu'elle va au-devant de lourds secrets...

  • La page arrachée Nouv.

    Entre Juliette, Française issue d'un milieu petit bourgeois du Sud de la France et Faouzi, Marocain illettré au passé douloureux, une vie commune est-elle possible ? Ils approchent l'un et l'autre de la soixantaine et ont une histoire, une culture, une religion à assumer et à faire accepter à leurs entourages. Ces obstacles se dressent comme autant de défis à vaincre. Les enfants de Faouzi, un garçon et une fille, transportent une partie du destin de leur père. Celui-ci sera-t-il en mesure d'apaiser les vieilles querelles, de dissiper les mensonges ?
    Comme une parabole, l'apprentissage sur le tard de la lecture permet à Faouzi d'approcher la vérité, de retrouver sa fille, et de vivre pleinement avec Juliette.

  • Vincent Destri, jeune retraité, décide de retourner dans la vallée de son enfance, dans les Hautes-Alpes. Appréhendant son retour depuis la mort tragique de son père au cours d'un accident de montagne, il doit affronter son passé.

  • Anaïs-Mauricia Bétant naît à Thiers dans une famille de couteliers. Déjà toute jeune, elle se fait remarquer pour sa fougue et son audace. Avide de liberté, elle désire découvrir le monde : elle intègre le milieu du cirque et du spectacle, et devient la première femme à faire des numéros aussi spectaculaires que dangereux, sous le nom de Mauricia de Thiers. Le portrait d'une femme remarquable et aventureuse qui nous fait voyager dans l'univers artistique sur toute la première moitié du XXe siècle.

  • Depuis son premier baiser échangé avec Marie-Claire, la fille des boulangers du village, Rémi sait qu'elle est la femme de sa vie. Elle lui a dit oui et, quand il aura terminé son service militaire, ils se marieront. Pourtant, au fil des semaines, Rémi a le sentiment que sa promise s'éloigne de lui et lui cache quelque chose. Pourquoi Marie-Claire a-t-elle un comportement si étrange ?
    Alors qu'un soir de fête la jeune fille lui fait faux bond, Rémi croise Marlène et lui propose de l'accompagner... Et si Rémi s'était trompé sur celle qui va partager sa vie ?

  • Yao grandit dans un village d'Afrique avec sa famille. À force d'écouter les récits sur la vie des Blancs, Yao décide de prendre lui aussi la route pour la France pour faire fortune. Mais tout au long de son périple, Yao va découvrir le monde tel qu'il est... C'est une véritable leçon de vie pour ce jeune homme qui finit par se poser la question essentielle : qu'est-ce que la vraie richesse ?

  • 1908, Cantal. Au coeur d'Aurillac, petite ville calme et sans histoires, une jeune fille de douze ans, Marie-Hélise, se promène dans le square. Ce jour-là, deux rencontres bouleverseront sa vie. Une gitane, allaitant au sein son nourrisson sans se soucier des passants, et, plus loin, un vieil homme, Monsieur Destourbe, assis sur un banc en compagnie de son chien Padouille.
    Ce trio tisse des liens qui déclenchent chez la petite orpheline des sentiments insoupçonnés. Ses tuteurs, pourtant bienveillants, laissent Marie-Hélise en manque d'amour filial, tandis que le climat de tendresse avec les amis du square - auquel le chien Padouille n'est pas étranger - se fortifie de jour en jour. Marie-Hélise finit par avouer qu'elle a été une enfant trouvée, déposée dans un tour d'abandon à l'hospice.
    Ces confidences provoquent chez le vieil homme une grande émotion, une compassion salvatrice pour la jeune fille. Le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres, et cette complicité nouvelle crée dans la famille Destourbe un vrai malaise. Le fusil sera-t-il décroché de la cheminée ?

  • Après la disparition de ses parents, Pierre, pour nourrir sa soeur Marion et son frère François, obtient une ferme en exploitation. Contre vents et soucis, la fratrie réussit peu à peu à s'adapter à cette vie nouvelle. Le mariage de Pierre avec Euphrasie va pourtant pousser Marion, ne trouvant plus sa place dans la maisonnée, à partir se louer à la Farelle, la ferme d'Alexandre Lacoste, jeune veuf à la recherche d'une servante. Tout de suite, Marion reconnaît cet homme. Il est l'auteur d'une scène de meurtre dont elle fut le seul témoin et qui la hante depuis son enfance...

empty