Histoire des médias

  • Ascension des quotidiens spécialisés, déclin des quotidiens d'opinion, mort des grands « populaires » nationaux, stagnation des quotidiens de « qualité », contrastes de la presse quotidienne régionale, concurrence des magazines, menace ou complémentarité des gratuits, hégémonie de l'audiovisuel... cet ouvrage, écrit par l'un des meilleurs spécialistes des études sur la presse, offre au lecteur la possibilité de connaître l'essentiel sur les quotidiens français.

  • 1970. En pleine explosion de la contre-culture et du mouvement hippie, un magazine français s'impose comme le représentant d'une jeunesse qui veut changer le monde, vivre avec intensité, en communauté ou sur la route, pratiquer l'amour libre, inventer une autre architecture, jouer du rock et des musiques planantes. Ce magazine psychédélique s'appelle Actuel. En cinq ans, il devient culte.
    1975. Actuel estime avoir fait le tour de l'underground et se saborde. Mais son équipe reste soudée : Bizot, Burnier, Rambaud, Lentin, Mercadet, van Eersel et quelques autres continuent d'écrire des livres, des parodies, des scénarios. Ils s'installent dans le « château de Saint Maur » où ils vont expérimenter une vie à la fois créative et débridée.
    1979. Un vent nouveau se lève, la jeunesse veut découvrir le monde et « Monsieur Réel » sous tous ses angles. Actuel renaît sous la forme d'un magazine de nouveau journalisme qui envoie ses reporters aux quatre coins du monde pour en rapporter des visions fortes, parfois terribles, mais le plus souvent enthousiasmantes. Énorme succès commercial.
    Mais, au business, Bizot et sa bande préfèrent la liberté de tout expérimenter, sur la forme et sur le fond, faisant du journalisme une expression artistique. Aujourd'hui, le dernier de la bande, Patrice van Eersel, nous raconte cette fabuleuse aventure.

  • L'aventure du Petit Écho de la Mode, étalée sur un siècle capital pour comprendre l'essor des médias féminins, reste révélatrice et exemplaire.
    Ce journal généraliste, où collaborent la Bretonne de Châtelaudren et Paris, s'appuie volontairement sur des valeurs morales parce qu'il remplit, selon son fondateur, "une mission éducative". La mode, mais aussi la vie de la femme bourgeoise, les rites cycliques de l'existence individuelle et collective, la publicité, livrent à son lectorat fidélisé, les arcanes d'une époque révolue certes, mais fort éclairante de la nôtre, par sa continuité et ses ruptures.
    Ce phénomène de l'édition, nourri de l'inventivité créative d'hommes et de femmes dévoués à leur entreprise, a clairement ouvert la voie à d'autres magazines dédiés à la famille et à l'univers féminin.

  • Depuis 2010, la presse écrite connaît la crise la plus grave de son histoire, sévèrement chahutée par la révolution numérique et la désaffection de son lectorat. Pour autant, ses marques restent fortes et sont, sans doute, sa meilleure assurance-garantie pour subsister dans l avenir. - Bides de presse retrace l'histoire des journaux célèbres dont l existence n a pas dépassé deux ans, voire ne sont jamais parus malgré les efforts de leurs initiateurs. S'appuyant sur des témoignages et des anecdotes récoltées auprès des acteurs de l'époque (patrons, journalistes), cet ouvrage décrypte les raisons de ces flops et montre également comment ces journaux ont traduit et accompagné l'évolution de la société française des années 80 au début de la décennie 2010. - Cette saga vivante, documentée et illustrée, retrace avant tout de véritables aventures humaines et passionnées.

  • Chroniques du Figaro ; 2014-2017

    Luc Ferry

    • Plon
    • 21 Septembre 2017

    Ce livre contient les chroniques publiées par Luc Ferry dans Le Figaro depuis 2014. Il y traite les grandes questions qui ont fait l'actualité. On trouvera donc un état des lieux des principaux débats qui ont marqué notre pays au cours de cette période : qu'il s'agisse de la crise économique, de la vie politique, d'éducation ou de religion, d'art contemporain, de littérature, de sport ou du racisme, il a chaque fois tenté de faire le lien entre le temps présent et le temps long, entre l'actualité chaude et la distanciation que seule la philosophie permet par rapport aux pièges d'une accélération croissante de l'Histoire.

  • Début 1981 la loi autorise les radios sur la bande FM. Après avoir étaient pirates, elles deviennent libres. L'aventure commence par la création de la deuxième radio libre sur Bordeaux et sa région. De Bordeaux Star à Skyrock en passant par Studio 2000,Régie 7 et Radio Star,de radio libre à radio professionnelle ,un épisode de la vie de toutes les radios crées et dirigées par l'auteur. Dix ans d'aventures vécues avec passions et de bonheur.

  • Les médias occupent une place particulière dans nos démocraties contemporaines. Les journalistes sont souvent critiqués pour leur conformisme et leur "formatage". Mais on ne sait rien de la manière dont ils sont formés en pratique(s). Jusqu'à quel point des écoles peuvent-elles rester autonomes par rapport à l'Etat ou des entreprises de médias ? Comment ces savoir-faire se sont-ils codifiés ? Comment le contenu des formations est-il défini ?

    Pour répondre à ces questions, ce livre propose une socio-histoire des écoles de journalisme en France depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours. Il offre un nouveau regard sur le lien peu exploré entre formation et profession. Il repose sur l'exploitation d'archives inédites, d'observations et d'entretiens auprès des acteurs de cette histoire. Il raconte comment le journalisme est parvenu suite à l'affaire Dreyfus à se scolariser alors même que la plupart des professionnels considéraient à l'époque qu'il était possible de l'apprendre directement "sur le tas". A la Libération, le Centre de formation des journalistes (CFJ) est parvenu à imposer avec les syndicats de journalistes un modèle spécifique de formation reposant sur l'alliance de la technique et de l'éthique. Dans les années 1990, ce Centre a perdu progressivement la main sur l'espace de formation à la suite de crises financières. Dans les années 2000, de nouveaux acteurs comme Sciences Po Paris et les IEP de région s'invitent à leur tour dans le monde de la formation au journalisme. Cette recomposition s'accompagne du maintien d'un contrôle par la profession qui parvient ces dernières années à constituer un véritable groupe d'intérêt reconnu par l'Etat.

  • Le Canard fête ses 90 ans ! Né en 1915 pendant la Première Guerre mondiale, le célèbre journal satirique est resté longtemps un des plus mal connus de la presse française.
    Dans cet ouvrage, l'auteur étudie pour la première fois tous les aspects de l'impertinent hebdomadaire. Des prises de position de trois générations de journalistes à son rôle lors des événements politiques majeurs du siècle, voici l'histoire pleine de rebondissements, écrite dans un style alerte, d'un journal qui a influencé la vie politique des trois dernières Républiques, jusqu'à la récente affaire Gaymard.

  • Durant ces quarante dernières années, le journalisme français a connu des bouleversements considérables. Le nombre des journalistes a plus que triplé depuis 1955 tandis que la féminisation y amenait près d'un tiers de femmes.
    Cette période est essentiellement marquée par la concurrence entre médias. Même si la presse écrite compte toujours dans ses rangs les trois quarts des journalistes et reste un passage souvent essentiel dans les carrières, elle a dû céder à la télévision le rôle d'entraîneur. Radio et télévision génèrent de nouvelles techniques journalistiques qui donnent naissance à un journalisme multimédia et au vedettariat des présentateurs.
    Il n'est pas facile pour le journaliste d'être neutre dans ses relations avec la classe politique et d'assurer son indépendance face aux patrons de presse. Est-il condamné à être un homme seul, exposé aux pressions, ou à se transformer en simple communicateur ? A lui de trouver une nouvelle légitimité alors que sa fonction de représentation de l'opinion est dépassée et sa crédibilité menacée. A lui de défendre l'estime de son métier et de l'imposer comme "condition indispensable de la démocratie".
    Historiens, sociologues et journalistes rassemblent dans cet ouvrage leurs réflexions et leurs témoignages sur cette profession multiforme qui parle de toutes les autres et très peu d'elle-même. Un recueil indispensable à tous ceux qui s'interrogent sur l'avenir et l'histoire de l'information et de la communication.

  • Laurent Martin
    La Presse écrite
    en France au xxe siècle

    Si les premiers journaux de diffusion populaire voient le jour sous la monarchie de Juillet, la presse moderne indépendante et libre ne prend véritablement son essor qu'avec la grande loi de 1881.
    Le présent ouvrage retrace l'histoire du monde journalistique depuis cette date marquante. Il évoque donc, au tout premier chef, les grands combats intellectuels et politiques français depuis l'aube de la IIIe République.
    Il décrit également l'exercice d'une profession singulière qui a partie liée avec tous les débats d'idées, qui s'y engage avec passion mais ne peut ignorer les pesantes lois de l'économie.
    D'où l'importance accordée également, dans l'exposé, aux mutations technologiques, aux méthodes de diffusion, aux questions économiques et financières qui ont pu affecter en profondeur la vie des quotidiens et des périodiques, sans négliger bien entendu le rôle des personnalités les plus marquantes, celles qui ont su imposer un style, captiver un public ou mettre en question la société de leur temps.
    L'actualité la plus récente n'est pas ignorée et le lecteur trouvera des éléments qui lui permettront de nourrir sa réßexion sur ce que l'on appelle communément aujourd'hui la « crise de la presse ».

  • De la liberté de la presse : en quoi consiste et jusqu'où peut s'étendre la liberté de la presse dans un gouvernement représentatif ? par M. l'abbé Jarry,...
    Date de l'édition originale : 1819 Sujet de l'ouvrage : Liberté de la presse -- France -- 19e siècleFrance -- 1814-1824 (Louis XVIII) Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

empty