Littérature traduite

  • Pour la première fois, Reed Hastings le co-fondateur et président de Netflix nous révèle comment il a bâti la plateforme vidéo dont les films et les séries sont plébiscités dans le monde entier.
    Créé en 1997, Netflix a révolutionné l'industrie de la distribution et de la production audiovisuelle par sa créativité et sa technologie.
    La règle de Netflix, c'est qu'il n'y a pas de règles : maximiser la densité des talents sans limite de rémunération, prôner la confiance, la franchise et la transparence, éliminer les contrôles - horaires, vacances, frais - sont parmi les recommandations qui permettent à chacun de prendre les meilleures décisions.
    Avec Erin Meyer, professeur à l'INSEAD Business School, Reed Hastings nous raconte l'histoire d'une entreprise au succès fulgurant - fascinante pour certains, inquiétante pour d'autres - qui n'a pas hésité à remettre en question les codes classiques du management.

  • Les confidences de « la princesse du peuple ».

    Lorsque la première édition de cette biographie parut en 1992, le public ignorait à quel point la princesse de Galles s'était impliquée dans sa rédaction.
    Elle y révélait les détails de son mariage, sa boulimie, ses tentatives de suicide, l'existence de Camilla, ses relations difficiles avec les membres de la famille royale, mais aussi ses bonheurs de mère et son souhait d'une nouvelle vie, loin des photographes.
    Dans l'impossibilité de dire publiquement sa détresse, Diana ne pouvait à l'époque reconnaître que des entretiens avaient été menés en grand secret au palais de Kensington.
    Deux décennies après sa mort à Paris, le 31 août 1997, cette réédition augmentée inclut les propos exacts prononcés par Diana lors des séances d'enregistrement, ainsi que des passages presque inaudibles que de nouvelles techniques ont permis de décrypter.
    Ce livre compose ainsi l'autobiographie de celle qu'on dénommait la « princesse du peuple ». Le testament de l'une des personnalités les plus charismatiques de notre temps.

  • Développeur de génie, producteur visionnaire, chef d'entreprise modèle : c'est peu dire que Satoru Iwata a marqué de son empreinte l'industrie vidéoludique. Président de Nintendo entre 2002 et sa disparition en 2015, il a contribué à la création de franchises reconnues ainsi qu'au succès de consoles au concept novateur.
    Réunissant des entretiens menés par Shigesato Itoi (Mother), une interview exclusive de Shigeru Miyamoto (Super Mario, Zelda, Donkey Kong) ainsi que des extraits tirés de la série Iwata demande, ce livre est l'occasion de revenir sur la vie et la philosophie de cette figure emblématique du jeu vidéo.

  • Dans ce bref essai, Javier Fernández Contreras, responsable du Département Architecture d'intérieur à la HEAD - Genève, s'interroge sur l'expérience de l'architecture, dont il détermine qu'elle est autant le produit d'une relation directe que d'un réseau de représentations. Si internet a accéléré le chevauchement de multiples modes d'expérience, l'auteur fait remonter à la Renaissance, avec notamment l'invention des techniques de perspective et de projections orthographiques en architecture, cette mise en image de l'espace. À l'époque moderne, Le Corbusier a été le précurseur d'une expérience multimédia de l'architecture par une pensée cinématique de l'espace, l'ajout de slogans et d'images qui venaient compléter l'expérience du bâti. À partir de cette compréhension d'une architecture inscrite dans un faisceau de médias, Contreras trace une poïetique de l'architecture d'intérieur, comme lieu d'expérimentation transdisciplinaire au croisement de l'architecture et de l'image.

  • Dragon Ball, Olive et Tom, Ken Le Survivant, Les Chevaliers du Zodiaque ou encore Nicky Larson... tous ces dessins animés qui ont bercé l'enfance de nombreux Français sont nés dans un magazine japonais devenu légendaire : le Shônen Jump !

    Embauché dans la rédaction dès 1970, Hiroki Gotô a pris part à la naissance de nombreux titres qui façonnèrent le manga moderne tel qu'on le connaît aujourd'hui.

    Devenu rédacteur en chef du Shônen Jump durant la fin des années 80, période considérée par beaucoup comme « l'âge d'or du manga » au Japon, il nous livre ici un témoignage inestimable sur les coulisses du manga, ainsi que les secrets de création d'oeuvres aussi cultes qu'inoubliables.

  • Rupture technologique, phénomène économique et sociétal, la Blockchain est devenue en quelques années un terme familier, une promesse de futur transformé, une notion centrale. Adulée ou détestée, elle reste cependant mal comprise, car complexe et singulière. Pour autant, maîtriser cette innovation est devenu indispensable pour cerner les nouvelles règles du jeu de l'économie mondiale. C'est l'objet de cet ouvrage.

    Trop souvent réduite aux seules questions de confiance et de décentralisation, la Blockchain est ici restituée selon toute sa densité par une approche pluridisciplinaire : racontée dans son épaisseur historique, pédagogiquement décrite du point de vue technique, envisagée selon ses applications économique et financière, elle fait également l'objet d'une analyse philosophique destinée à en cerner la singularité.

    Les auteurs expliquent dans son intégralité une révolution qu'ils considèrent de l'ampleur de celle d'Internet. Ils donnent ainsi à tous les clés de compréhension et les leviers d'action stratégique face à ce new deal technologique, économique et social.

    Bloc par bloc.

  • Destiny, Diablo III ou encore Uncharted 4 : des jeux encensés par la critique comme par les joueurs. Et pourtant, la création de chacun de ces titres tient du miracle. Des difficultés de planning de Dragon Age : Inquisition aux problèmes de financement de Pillars of Eternity, Jason Schreier (Kotaku) nous emmène dans les coulisses du développement chaotique des plus belles réussites vidéoludiques de ces dernières années.

  • En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley.

    Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d'édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l'empereur d'Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La collision Assange/Schmidt déferlera sur le rôle, le pouvoir et le contrôle de la Toile, la « colonisation digitale » de Google, ses relations avec le gouvernement américain et ses répercussions sur la vie privée, la surveillance de masse et la liberté d'expression. Enregistré sur magnétophone, Eric Schmidt ignorait que Julian Assange ferait un jour un livre de leur confrontation.

    Google contre WikiLeaks est l'histoire de l'affrontement entre Schmidt et Assange, et tente de répondre à cette lancinante question : qui a réellement rendu visite à Julian Assange ce jour-là ? Fascinant et inquiétant, il contient la transcription intégrale de leur face-à-face et des textes additionnels écrits par Assange pour l'occasion, offrant la meilleure source disponible sur sa vision de l'avenir de l'Internet.

  • Datavision

    David Mccandless

    Chaque jour, nous risquons l'asphyxie, la noyade, inondés que nous sommes par l'information. La télévision, les journaux, le Web déversent désormais des flots ininterrompus de données, de chiffres, de prévisions. Dans cette masse, lorsqu'on trouve un schéma clair, une illustration lumineuse, un graphique explicite, c'est le soulagement, l'île au coeur de la tempête. Le design, en révélant la beauté cachée de l'information, nous aide à la comprendre, à la hiérarchiser, à la mémoriser. Comment ? Grâce à la puissance de notre oeil.
    La vue est de loin le plus rapide et le plus puissant de nos sens. Et l'oeil est délicieusement sensible aux variations de couleurs, de formes et de motifs. Il aime ce qui est beau. L'esprit, quant à lui, s'accroche d'abord aux mots, aux chiffres et aux concepts. Et si l'on combine le langage de l'oeil avec celui de l'esprit, les deux langages, utilisés simultanément, s'enrichissent l'un l'autre. Et tout ? ou presque ? devient lumineux.
    C'est ainsi que ce livre fait la magistrale démonstration que l'on peut comprendre et mémoriser en un clin d'oeil les sept chakras, l'évolution du mariage en Occident, le pourcentage d'étudiants vierges par disciplines universitaires, la conception fonctionnaliste de la conscience, la généalogie du rock et mille autres informations cruciales ou triviales.

  • Datavision t.2

    David Mccandless

    Bien plus que des miscellanées visuelles, Datavision² est un voyage fantastique dans l'épaisseur de notre monde, de nos vies, de nos esprits, sublimé par l'humour et le style inimitable de David McCandless.
    Si le premier ouvrage s'intéressait à l'information et aux données d'actualité, Datavision² franchit une étape et offre une plongée dans les eaux profondes de la connaissance et de l'histoire humaine. David McCandless pose les fondations d'une science de la représentation des données complexes : la datavisualisation. Le livre fait la magistrale démonstration que celle-ci permet une approche plus directe, mieux hiérarchisée, plus facilement mémorisable et plus séduisante du savoir universel.
    Une guerre nucléaire totale est-elle envisageable ? Quels sont les secrets des grands séducteurs ? Quelle est la plus puissante des superpuissances ? L'huile empêche-t-elle les pâtes de coller ? Quels sont les mots de passe les plus utilisés sur le Web ? Comment augmenter son espérance de vie ? Quelle est la fiabilité des études scientifiques ? Quelles villes seront sous l'eau en 2100 ? Datavision² recèle la réponse graphique (et esthétique) à toutes ces questions et à bien d'autres encore.

  • Ce livre offre un portrait détaillé des journalistes français et américains en action, alors qu'ils débattent de la façon dont traiter et commenter l'un des sujets les plus importants de notre époque. En s'appuyant sur des interviews avec des journalistes de premier plan et sur les analyses d'un vaste échantillon d'informations tirées de la presse papier et de la télévision depuis les années 1970, Rodney Benson montre comment le débat sur l'immigration s'est progressivement focalisé sur les cadres spectaculaires et chargés d'émotion de l'humanitarisme et de l'ordre public. Cependant, même en cette époque d'hyper-commercialisation globale, il met en évidence des différences franco-américaines persistantes - différences liées à des positions sociétales, des logiques professionnelles et des structures internes propres à chacun des deux champs journalistiques nationaux. Dans les deux pays, ce sont les médias les moins commerciaux qui ont tendance à offrir une information plus approfondie, plus multiperspectiviste et plus critique. Rodney Benson remet en question les thèses classiques du libéralisme selon lesquelles l'intervention de l'Etat aurait des effets inhibants sur la presse. Il met au jour les inconvénients et les avantages liés à la vogue actuelle de l'information narrative personnalisée et attire l'attention sur les pratiques journalistiques les plus susceptibles de permettre l'autonomisation de la société civile. Ce livre propose de nouvelles théories et méthodes aux sociologues et aux spécialistes des médias, ainsi que des perspectives neuves aux journalistes, aux responsables politiques et aux citoyens impliqués.

    Avec une préface de Erik Neveu.

  • Le journaliste ennemi n°1 de Trump raconte la Maison-Blanche de l'intérieur.

    Correspondant en chef chevronné de CNN à la Maison-Blanche, Jim Acosta livre un témoignage explosif sur les menaces qui pèsent sur lui depuis qu'il s'est opposé au Président Trump.
    Depuis l'annonce de sa candidature, en 2015, Donald Trump mène une campagne contre ce qu'il appelle les « Fake News », et n'hésite pas à s'en prendre directement aux médias et aux journalistes, qu'il qualifie d'« ennemis du peuple ». Pris personnellement pour cible par le Président, Jim Acosta est rapidement devenu l'ennemi public numéro un.
    Dans ce récit de première main, le journaliste présente un examen accablant du dysfonctionnement bureaucratique, du mensonge et de la menace sans précédent que la rhétorique du leader du monde libre fait peser sur la démocratie américaine.
    Des démentis fumeux aux accusations visant à discréditer l'enquête Mueller, en passant par les tweets calomnieux du Président, Jim Acosta informe en direct des millions de personnes à travers le monde des dérives de l'administration Trump. Menacé de mort et violenté par certains partisans du Président, Acosta n'est pourtant pas prêt d'abandonner son combat, et il engage ses concitoyens à suivre son exemple.
    Après avoir passé des centaines d'heures auprès des équipes tournantes de la Maison-Blanche, Acosta dresse dans ce livre les portraits de Sarah Huckabee Sanders, Stephen Miller, Steve Bannon, Sean Spicer, Hope Hicks, Jared Kushner et bien d'autres.
    La bataille publique d'un journaliste qui ne recule devant rien pour protéger le Premier Amendement de la Constitution américaine et la liberté d'information (#RealNews).

  • Journaliste vedette du réseau CBS, sur lequel il officia de 1935 à 1961, Edward R. Murrow est un pionnier des médias modernes, qui révolutionna le traitement radiophoniques et télévisuel de l'information. Visionnaire admiré pour son intégrité et sa pugnacité, il incarne encore pour beaucoup d'Américains un âge d'or révolu de l'investigation et de l'éthique journalistique. De sa couverture du second conflit mondial à ses enquêtes sur l'exploitation des classes ouvrières afro-américaines au début des années 1960, Murrow fut le visage et la voix de l'information pour les millions d'auditeurs et de téléspectateurs qui suivaient Hear It Now, See It Now, CBS Reports ou Person to Person. Le combat acharné qu'il mena à partir de 1953 contre le sénateur McCarthy et la tentation de l'arbitraire, en pleine Guerre froide, fut porté à l'écran par George Clooney dans le film Good Night, and Good Luck. Percutant, implacable et prémonitoire, le discours qu'il prononça devant ses pairs un soir d'octobre 1958 sonne comme un testament en même temps qu'un avertissement à l'usage de toute une ­profession... mais plus encore de nos ­sociétés ­démocratiques.

  • Quel est le point commun entre Stéphane Bern, Jean-Pierre Foucault, Laurent Boyer, Marc-Olivier Fogiel et Patrick Sabatier ? Bien que de générations différentes, ils sont tous les cinq des enfants de la radio, des passionnés qui rêvaient déjà très jeunes d'en faire leur métier.
    Que vous ayez grandi pendant la Seconde Guerre mondiale, appartenu à la génération des yéyés ou bien été biberonnés aux radios libres, cet ouvrage vous rappellera inévitablement des souvenirs, fera renaître des voix, des génériques enfouis dans vos mémoires.
    Parcourir les grandes heures de la radio, c'est aussi voir défiler l'histoire de France, les changements de notre société et les évolutions techniques. La radio a joué un rôle essentiel pendant la dernière guerre, à l'époque où les familles se regroupaient autour du poste pour écouter les messages aux textes surréalistes destinés à la résistance. Le transistor, première radio portative, dans les années 60 a révolutionné l'industrie musicale et a permis l'éclosion des yéyés grâce aux premières émissions spécialement dédiées aux jeunes du type "Salut les copains". Les radios libres au début des années 80 ont fait souffler un vent de liberté sur les ondes...
    Tous les témoins de cette fantastique épopée se sont confiés à Danielle Moreau, ils ont tous réalisé leur rêve d'enfant, devenir journaliste, animateur réalisateur ou encore programmateur. Ils ont réussi à "causer dans le poste", à traverser le miroir et à connaître l'envers du décor.
    C'est justement l'envers du décor de cette "boîte magique" que nous vous invitons à découvrir dans cet ouvrage riche en émotions.
    Liste de quelques-uns des intervenants : Pierre Bellemare, Fabrice, Frédérique Hébrard, André Torrent, Zappy Max, Nikos Aliagas, Patrick Sabatier, Laurent Gerra, Jean-Paul Rouland, Pierre Bonte, Jean-Pierre Foucault, Louis Bozon, Yves Bigot, Arlette Tabart, Jacques Pradel, Philippe Gildas, Jean-Yves Lafesse, Yves Calvi, Gérard Klein, Patrick Poivre dArvor, Liane Foly, Michèle Cotta, Sophie Garel, Jacques Expert, Claude Villers, Antoine, Laurent Boyer, Philippe Labro, Philippe Bouvard, Marc-Olivier Fogiel, Jacques Mailhot, Stéphane Bern, Jean-Jacques Bourdin.

  • Un phénomène depuis 25 ans.

    Enfin une rétrospective complète et très riche qui explore toutes les facettes de cette série devenue culte, de ses origines improbables aux raisons mystérieuses pour lesquelles nous la regardons toujours. Kelsey Miller, journaliste et spécialiste de la culture populaire, nous fait revivre les moments mythiques de la série, analyse ses thématiques et expose les tendances qu'elle a lancées, de l'essor de la culture des coffee-shop au « Friendsgivings », en passant par la coiffure culte des années 90, le Rachel.

    Regroupant commentaires, entretiens inédits et anecdotes des acteurs stars de la série, ce livre est un incontournable pour tous les amateurs de la série et un ouvrage marquant pour toutes les générations Friends.
    />

  • Dans ce livre très personnel, Guy Kawasaki, enfant d'Hawaï, petit-fils d'immigrants japonais qui avait tout juste la moyenne en anglais au collège, raconte comment il est devenu un entrepreneur à succès dans la Silicon Valley et un influenceur « mythique » sur les réseaux sociaux. Il explique comment il a trouvé son premier vrai travail dans la joaillerie, qui s'est révélé être une formation étonnamment utile dans le monde de la technologie.

    Mondialement connu pour son expérience en tant que membre de l'équipe originale du Macintosh, Guy Kawasaki révèle comment il a mis en danger sa carrière chez Apple en rétorquant à Steve Jobs : « Pas de problème, Steve. Moi non plus, je ne te fais pas confiance ! » Dans Wise Guy, l'auteur partage (presque) tout sur sa vie professionnelle et personnelle, depuis son enfance à aujourd'hui. Il relate ses réussites et ses faux pas avec franchise et humour, les histoires marquantes de sa vie et les leçons inspirantes qu'il en a tirées.

    Illustré par des photos personnelles, ce livre au ton tonique vous donnera l'envie et l'énergie de réussir !

  • La traduction française du Best Seller du journaliste israélien Ben-Dror Yemini: "Industry of lies". Une analyse profonde et historique, point par point, argument par argument, du système idéologico-médiatique de la désinformation sur le conflit israélo-palestinien, qui diabolise Israël et qui influence aussi par ailleurs les mentalités, la jeunesse des banlieues, parfois l'enseignement en France. Une bible du décryptage.

  • L'inquiétante vérité : et si Facebook n'était pas votre ami ? Nouv.

    Journalistes d'investigation, Sheera Frenkel et Cecilia Kang démontent les mécanismes de Facebook et dénoncent ses dérives dans ce livre explosif. Ou comment l'entreprise, sous la direction de Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, tous deux aveuglés par leur ambition, a poursuivi sa croissance en niant des faits accablants : fuites des données personnelles, violation de la vie privée, propagation de discours haineux et complotistes...
    Le géant des réseaux sociaux aux 2,85 milliards d'utilisateurs à travers le monde est devenu un vecteur de fake news, manipulé par des politiques corrompus, et un danger pour les internautes. Facebook, qui se voulait défenseur du bien, est devenu une force du mal...

  • Presse, radio, télévision, cinéma, téléphone, nouvelles technologies : qui invente, qui consomme, qui contrôle ? Un regard critique, mondial et inédit, sur l'évolution accélérée des techniques, des publics et des comportements.

empty