Confession d'un porte-drapeau déchu

Confession d'un porte-drapeau déchu (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

"Tout était si simple.
Limpide... Le clairon lançait ses cris perçants. Le tambour vibrait. Et vibrait au-dessus de sa peau jaune et racornie le ciel dont nous avalions de grands pans frais et bleus en chantant nos chansons sonores. L'univers entier trépidait dans ce roulement et ces cris. Tout était si clair dans ce début de notre vie. Notre enfance avait l'odeur piquante du cuivre étincelant, la résonance martiale de la peau tendue.
Et nous marchions les jambes veloutées de poussière, à travers les chemins des champs. Toujours tout droit devant nous. Toujours vers cet horizon radieux. " L'univers poétique de ce roman est celui de la Russie secrète, intense, vraie, que la mémoire a préservée au milieu des catastrophes humaines de ce siècle. Cette Russie qui ne peut être contée que dans une confession - dans la confiance absolue, dans la volonté de dire l'indicible.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714434197

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20.6 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    185 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Andreï Makine

Andreï Makine est né en 1957 en Sibérie. Le Testament français a reçu les prix Goncourt et Médicis en 1995. Ses romans La Musique d'une vie, La Femme qui attendait et L'Amour humain sont disponibles en Points.

empty